abc job emploi

Le commerce équitable est-il réservé aux consommateurs riches ?

Mercredi, 20 Mai 2009 22:18

Les produits issu du commerce équitable sont plus chers, non seulement parce que les matières premières utilisées sont achetées à un cours supérieur au prix de marché, ce qui les rend difficilement accessibles aux familles qui ont du mal boucler les fins de mois. Le commerce équitable serait-il réservé aux familles de bobo ou de catho qui désirent se donner bonne conscience ?

Les produits équitables sont plus chers que les autres et ont longtemps été achetés uniquement par des tiers mondistes, des bobos ou des bourgeois dans des ventes de charité. Ce n'est plus le cas depuis plusieurs années dans la mesure où l'on assiste, à la faveur du mouvement anti mondialisation, à une prise de conscience des conséquences de la consommation irresponsable. Aujourd'hui, nous achetons presque tous, au moins de temps en temps, par civisme, un produit issu du commerce équitable ou de l'agriculture biologique, quelque soit notre classe sociale.

Enfin, presque tous: les produits du commerce équitable étant 100% à 500% plus chers que les produits premier prix, les français qui se retrouvent dans des situations précaires (et ils sont plusieurs millions) ne peuvent se les offrir très souvent. Les fins de mois sont de plus en plus difficiles pour nombre de nos concitoyens et le commerce équitable est pour eux un luxe qu'ils peuvent se permettre. Pourtant, en continuant d'acheter des produits

Et lorsqu'ils acheteront équitables, ils achèteront probablement des produits équitables de marque de distributeur qui sont parmi les moins équitables car ils les achètent avec les méthodes de la grande distribution. Mais c'est mieux que rien: cela tire le marché dans le bon sens. (NDLR: l'auteur de cet article achète lui-même des produits équitables de marque distributeurs, pour des questions budgétaires)

Donc, sur le sujet des prix du commerce équitables, on peut imaginer que le marché se segmente en quatre grandes familles de produits:
- les marques de distributeurs, accessibles à tout un chacun, au moins de temps et participant dans une petite mesure à un rééquilibrage écononique, en faveur des producteurs des pays en développement,
- les marques fortes du commerce équitables engagées en faveur d'une fort rétribution des producteurs. Elles seront accessibles aux classes les plus aisées ou exceptionnellement aux classes intermédiaires qui souhaitent une ou plusieurs fois par an, "faire un geste".
- les marques qui ne se limitent pas à l'achat de matières premières aux prix du commerce équitable, mais aident les pays producteurs de matières première à augmenter leur valeur ajoutée en transformant en partie les dites matières premières (il peut s'agir des objets d'artisanat d'Artisants du monde ou bien de transformation des fèves de chocolat en patte de chocolat, par exemple). Elles peuvent être distribuées par la grande distribution ou bien dans des circuits alternatifs association ou de boutiques de commerce équitables,
- les marques chères et opportunistes, qui vont se créer pour prendre une part de ce marché en croissance et qui ne redistribueront aux producteurs que le minimum pour conserver leur label commerce équitable. Elles seront accessibles, elles-aussi aux classes les plus aisées.

 

Devenez écolo !

mod_dbrss2 AJAX RSS Reader poweredbysimplepie