Réflexions sur le lancement d'un iphone 4S

Alors que les fans d'Apple se lamentait que le successeur de Steve Jobs à la tête d'Apple n'ait présenté qu'une nouvelle version de l'iphone 4, l'iphone 4S et n'ait pas annoncé de produit révolutionnaire avec un iphone 5, ils ignoraient que le fondateur d'Apple mourrait deux jours plus tard. C'est l'occasion de prendre du recul sur le succès des smartphones.

Les smartphones ont révolutionné le monde de la communication en moins de 4 ans. 300 millions de consommateurs, soit 5% de la population mondiales ont adopté un smartphones sur l'année 2010, uniquement. Le phénomène est globale, il est mondial et il va durer.

Cette révolution a démarré en 2007 avec le lancement de l'iphone d'Apple en septembre 2007, qui a réinventé le téléphone intelligent et l'a popularisé en le rendant joli, mais aussi ludique.

Chaque année, le lancement du nouveau modèle d'iphone est attendu par les milliers de journalistes et des millions de fans. Depuis 6 mois, la rumeur annonçait le lancement de l'iphone 5 pour octobre 2005. Lorsque Tim Cook, le nouveau patron d'Apple annonce une version améliorée de l'iphone 4, l'iphone 4S,  ce 4 octobre 2011, les fans sont déçus. Et pourtant les innovations qu'il introduit (une très forte intégration de la reconnaissance vocale dans toutes les applications, la possibilité de faire imprimer et envoyer par Apple, sous forme de carte postale n'importe quelle photo, n'importe où dans le monde), vont influencer durablement les usages.

L'auteur de cet article détestait les anciens téléphones mobiles trop basiques, chers et intrusifs, mais attendait depuis dix ans, un objet qui permettait de se connecter à internet dans la rue ou en voyage. Il souhaitait pouvoir comparer les prix des produits dans son supermarché avec les prix d'internet. Des dizaines d'applications iphone permettent de le faire. Il souhaitait pouvoir envoyer, sur le champs, des photos du plat qu'il trouvait tellement joli dans ce nouveau restaurant. Il existe une application qui permet de le faire. Il souhaitait profiter des temps de transport dans le métro pour consulter ses journaux professionnels. C'est évidement possible de le faire. Un smartphone, c'est à la fois l'accès universel aux informations  disponibles sur internet et les fonctionnalités offertes par n'importe quel logiciel, plus évidement la possibilité de transmettre ces informations par email, mms, sms...

L'achat de l'iphone 3, a apporté des réponses pratiques a énormément de problèmes quotidiens.

D'une certaine façon, il représente une forme mature de l'informatique, de même qu'une tablle comme l'ipad. Un objet fonctionnel et simple à utiliser.

L'iphone 4S se situe dans la lignée des précédents iphones.

Mais l'essor des smartphones s'est accompagné d'effets de bord.

Iphone 4S: encore plus d'addiction ?

L'un des premiers problèmes est qu'une majorité d'utilisateur deviennent accro aux smartphones, l'allumant dès qu'ils sortent du bureau, du restaurant, dès qu'ils se lévent, dès qu'ils ont fini de manger, dès qu'ils partent en pause. L'addiction est telle que les possesseurs d'iphone déclarent qu'ils préféreraient perdre leur portefeuille que leur iphone.

Décrocher en période de vacances, représente un effort souvent impossible pour nombre d'eux.

Cette addiction, que les nouvelles fonctions de l'iphone 4S ne vont faire que renforcer n'est pas sans poser de questions, d'autant qu'elle se fait parfois au détriment des échanges en face à face.

Iphone 4S: plus de stress

Le fait d'être connecté en permance via son ordinateur et via son smartphone, à ses collègues, son patron, ses fournisseurs, ses partenaires, ses parents, ses amis, ses enfants, son conjoint et tous ses vrais faux amis sur les réseaux sociaux ou aux médias online, augmente le niveau de stress des utilisateurs. Devoir tout surveiller, récupérer ses messages en temps réel, répondre immédiatement à toutes les sollicitations augmente le niveau de stress de n'importe quel individu normalement constitué.

La désocialisation

Le paradoxe est que cette hyper connectivité avec tout le monde et n'importe qui nécessite énormément de temps, qui est souvent pris sur le temps jadis dédiés aux échanges réels. Combien d'entre nous se sont sentis frustrés de voir l'attention d'un interlocuteur détournée par un appel, un email ou une alerte venant du smartphone de notre interlocuteur ?

Iphone 4S: un prix en baisse, mais très élevé

A une époque où 8 millions de français, vivent avec moins de 900€, au dessus du seuil de pauvreté et ont des difficultés de manger de la viande ou des fruits/légumes frais tous les jours, l'iphone 4GS qui coute de 300€ à 500€, devrait être réservé à une élite non touchée par la crise. Mais l'effet de mode conjuguée à une campagne de publicité experte, fait perdre leurs repères à de nombreux jeunes pauvres qui pensent que l'achat d'un iphone et le dispendieux abonnement qui va avec, sont indispensables à leur bien être, sinon à leur bonheur.

Or, s'il est un objet dont on peut se passer aujourd'hui, c'est bien le smartphone.

iphone 4S:  pollution et problèmes de recyclage

Le rythme innovation effreinée que connait ce secteur génère beaucoup de pollution. Si Apple a eux l'excellente idée de réduire au minimise les emballages de ses téléphones (contrairement à Free qui expédie ses nouvelles Freebox Revolution dans des boîtes anti écologiques), la production de l'appareil lui-même est très polluante,  son recyclage n'est pas organisé et son utilisation allourdit la facture d'électricité mondiale.

La pollution sonore prévisible

Une des grandes innovations de l'iphone 4S, qui va révolutionner les usages, est l'intégration d'un système de reconnaissance vocale qui permettra de dicter des SMS, des emails, des textes à rédiger pour son blog ou de lancer une recherche dans Google.

Cette technologie est fantastique car elle va permettre de communiquer plus naturellement avec son iphone, mais elle va probablement faire de nombreuses victimes: ceux qui ne pourront s'empécher de parler à leur iphone, partout et en tout occasion, notamment: en réunion, dans le bus, dans le métro, dans le train, dans la rue... Les secondes victimes seront tous ceux qui entoureront la première catégorie de victimes.

On le voit une invention comme l'iphone, aussi utile et géniale soit-elle, génère des effets secondaires non négligeables, si l'on n'y prend garde.

A chacun de savoir gérer son utilisation pour qu'il tienne ses promesses (nous faciliter la vie et officier en tant qu'assistant) et ne nous pourrisset pas la vie (en nous transformant en esclaves numériques).




 

Devenez écolo !

mod_dbrss2 AJAX RSS Reader poweredbysimplepie