abc job emploi

Eléments de language en communication politique

Dimanche, 16 Octobre 2011 13:09

Les politiques, formés par des agences de communication, spécialistes de la vente de produits et de services,  utilisent depuis une vingtaine d'année, une nouvelle forme de méthode couet: l'utilisation d'éléments de language.

La communication dans les media est un passage obligé dès lors que 'on désire faire passer des idées ou vendre des produits.

Les journalistes ne comprennent pas toujours les finesses des raisonnements des raisonnements des professionnels, simplifient de façon abusive les problèmes, lorsqu'ils ne caricaturent pas tout simplement les propos tenus lors d'une interview. Nous mettrons de côté, les journalistes de mauvaise foi ou tous ceux qui n'ont pas le temps de bien travailler les sujets qu'ils traitent.

Bref, ce sont des journalistes, qui ont, en sus, un défaut intolérable pour les communicants professionnels: ils refusent de transformer leurs articles en publi reportage !

En outre, depuis le milieu des années 2000, la montée en puissance des blogueurs a rendu la tâche encore plus complexe.

Pour éviter les dérapages et renforcer le poids des messages transmis par les média, la communication des politiques vis à vis des media, s'est progressivement codifiée. La plupart des politiciens subissent ainsi des cours d'une nouvelle discipline que l'on appelle le media training. Le media training consiste dans l'apprentissage des techniques de maîtrise du comportement face aux media (maintien et réactions face aux caméras, entraînement et réflexes face aux questions des journalistes…).

Eléments de langage, Eléments clés du media training

L'une des techniques du media training consiste à recourir à des éléments de langage.

Ce sont des idées simples, associées à des mots précis que l'homme politique doit littéralement recaser dans toutes les interviews qu'ils accordent.

Objectif:

Faire passer un même message à l'identique dans toutes les interviews qui devra être repris par tous les medias afin d'assurer non seulement de la cohérence, mais aussi de donner de la puissance à un message

Eviter de se faire piéger par les journalistes

Ces éléments de language sont des idées qui résume le message à faire passer et qui évitent de l'homme politique de former sa pensée de façon exacte, qui sont censées éviter toute déformation. Ils sont écrits à l'avance au cours de réunion de préparation par des professionnels de la communication politique qui indiquent aux hommes politiques ce qu'ils doivent dire et ne pas dire.

Les éléments de language formatés pour les media

En quelques sortes, ce sont des propos préformatés, qui conviennent à tout format d'interviews, aux media de toute tendance.

Les éléments de language sont donc une forme de standardisation des messages qui doivent être véhiculés dans le cadre d'une communication industrialisée.

En général, il y a 3, 4 ou 5 idées forces dans les éléments de langage propre à chaque opération de communication.

Même si l"utilisation d'éléments de langage est souvent invisible pour les lecteurs de la presse, les auditeurs d'une radio ou les téléspectateurs, ils sont néanmoins présents dans toute intervention des hommes politiques importants. Pour les répérer, il suffit de comparer les interviews successives accordées par le même homme politique dans une seule journée, pour identifier les 3, 4 ou 5 idées forces qui avaient été arrêtées par son équipe de communication au début de son opération de communication.

Exemple d'éléments de language

Voici à titre d'exemple, les éléments de language arrêtés par l'équipe de communication de l'UMP pour minimiser le succès du premier tour de la primaire socialiste du 9 octobre 2011.




 

Devenez écolo !

mod_dbrss2 AJAX RSS Reader poweredbysimplepie