Baisse des prix de l'immobilier à Paris

Si les biens sans défaut se vendent encore à très bon prix, on constate une réelle baisse des prix de l'immobilier à Paris pour les  autres logements plus classiques. Le nombre d'acheteurs diminuant, on peut vraisemblablement s'attendre à une réelle chute des prix  d'ici un an au plus tard.

La baisse des prix de l'immobilier à Paris concerne essentiellement les biens de standing et les appartements "normaux". En effet, les appartements exceptionnels offrant par exemple une vue sur la Seine ou  rénovés par un grand décorateur se vendent pour l'instant à très bon prix. Le directeur  marketing du groupe Feau explique qu'un appartement à plus de 4 millions d'euros, sans équivalent,   se vend le plus souvent à une clientèle  riche et étrangère.

En revanche, on constate une réelle baisse des prix de l'immobilier à Paris  pour les appartements classiques. Un 85m², dans un bel immeuble d'un quartier agréable de la mairie du 14ème arrondissement, peine à trouver acheteur.  Ce bien nécessite en effet quelques travaux tout en se  situant au premier étage. Or on  distingue désormais  un bien de qualité sans défaut  d'un logement mal distribué ou situé, confie  Gilbert Chouchana, gérant de 4 agences immobilières Laforêt dans le 14e.

Ce dernier explique également qu'après un été désastreux, les transactions se  négocient en ce moment 10% moins cher qu'à l'accoutumée.  Quelles sont les causes de cette baisse des prix de l'immobilier à Paris? Le facteur principal est que l'on constate une forte baisse du nombre d'acheteurs en un an, de 14% en Ile de France, de 17% à Paris intra-muros, de 10% dans la petite couronne, et de  15% en grande couronne.

Une chute brutale du nombre d'acheteurs entraîne forcément une compétition moins vive et donc une baisse des prix de l'immobilier à Paris. Ce phénomène est d'autant plus accru que les acheteurs parisiens  financent souvent leur achat par la vente d'un premier bien.

Il faut cependant nuancer ces propos.  En effet, le 22 octobre dernier, les nortaires constataient  encore une augmentation de 14,6 des prix de vente des appartements en Ile de France. Les biens très luxueux se vendent encore très bien . Mais si l'appartement est doté de quelques défauts, même légers,  son prix peut passer par exemple de 685 000  à 615 000 euros.  Un appartement familial de 150m² reste parfois plusieurs mois sans nouveau propriétaire.

 

Devenez écolo !

mod_dbrss2 AJAX RSS Reader poweredbysimplepie